No. 0039 - Assessing the Impact of Rice Sector Policy Reforms on the Income Mobility of Rural Households in Nigeria

AGRODEP Author: 
Publisher: 
AGRODEP 

Nigeria’s agricultural policy has evolved considerably since the country gained political independence in 1960. The priority at that time was to boost domestic production, particularly of cash crops, and the country has had good results to show for these efforts, becoming the largest producer of rice in West Africa. However, Nigeria also remains a notable global net rice importer. Nigeria’s rice production is primarily undertaken by small-scale producers and is characterized by low productivity owing to inefficient production systems and the country’s aging farming population. The Nigerian government recently introduced a number of initiatives under its Agricultural Transformation Agenda to address these issues and achieve the government’s goal of rice self-sufficiency. In August 2014, the Dangote Industries Limited signed a Memorandum of Understanding with the Federal Government of Nigeria for a US$1 billion investment in commercial rice farming and modern integrated rice mills. The Nigerian government has also agreed on similar collaborations with other private investors. Using a static computable general equilibrium (CGE) framework, the study investigates the potential additional income benefits or losses for rural Nigerian households stemming from the government’s current initiative of tariff barriers on imported rice and increased domestic rice production. The study also probes into the potential of the policy to produce considerable employment gains for rural households in Nigeria under the assumption that local rice production will displace imported rice. The findings reveal that the implementation of the new policy on domestic rice production will produce considerable employment gains for all households and for most sectors of Nigeria’s economy. The policy will also result in an overall income gain for both rural and urban households, although these gains will be larger for rural households. There is therefore the compelling need for the current administration of the Federal Government of Nigeria to sustain the implementation of these rice policy reforms.

Full Paper


La politique agricole du Nigéria a considérablement évolué depuis que le pays a acquis son indépendance politique en 1960. La priorité à cette époque était de stimuler la production nationale, en particulier de cultures de rente, et le pays a obtenu de bons résultats pour devenir le plus grand producteur de riz En Afrique de l'Ouest. Néanmoins, le Nigéria reste également un important importateur net mondial de riz. La production de riz du Nigéria est principalement réalisée par les petits producteurs et se caractérise par une faible productivité due à des systèmes de production inefficaces et à la population agricole vieillissante du pays. Le gouvernement nigérian a récemment lancé un certain nombre d'initiatives dans le cadre de son programme de transformation agricole pour aborder ces questions et atteindre l'objectif du gouvernement en matière d'autosuffisance en riz. En août 2014, Dangote Industries Limited a signé un protocole d'entente avec le gouvernement fédéral du Nigéria pour un investissement de 1 milliard de dollars US en riziculture commerciale et en rizières modernes intégrées. Le gouvernement nigérian a également convenu de collaborations similaires avec d'autres investisseurs privés. À l'aide d'un modèle d'équilibre général calculable statique (EGC), l'étude examine les avantages ou les pertes de revenus supplémentaires potentiels pour les ménages ruraux nigérians découlant de l'initiative actuelle du gouvernement en matière de barrières tarifaires sur le riz importé et l'augmentation de la production nationale de riz. L'étude examine également le potentiel de la politique à produire des gains d'emploi considérables pour les ménages ruraux au Nigeria sous l'hypothèse que la production locale de riz remplacera le riz importé. Les résultats révèlent que la mise en œuvre de la nouvelle politique sur la production nationale de riz produira des gains d'emplois considérables pour tous les ménages et pour la plupart des secteurs de l'économie nigériane. Cette politique se traduira également par un gain de revenu global pour les ménages ruraux et urbains, bien que ces gains soient plus importants pour les ménages ruraux. Il est donc impératif que l'administration actuelle du gouvernement fédéral du Nigéria soutienne la mise en œuvre de ces réformes de la politique rizicole.

Publication date: 
22 Fév, 2017 
Source / Citation: 

Okodua, H. Assessing the Impact of Rice Sector Policy Reforms on the Income Mobility of Rural Households in Nigeria. AGRODEP Working Paper 0039. Washington, DC: International Food Policy Research Institute.

 
Transfert de fichiers: